Mouvement #115. A

Mouvement

Prix régulier €10,00

Taxes incluses.

Mouvement #115 - septembre - octobre - novembre 2022

152 pages

Cover : Paul Lehr

 

Au sommaire :

 

ENTRETIENS

VIRGINIE DESPENTES

À vingt ans, Virginie Despentes balançait des punchlines au micro de son groupe de punk rap féministe. Trois décennies plus tard, son dernier livre Cher connard confirme qu’elle règne toujours sur l’art de la formule taillée au katana. Ce qui est mystérieux, c’est comment l’autrice reste capable de fédérer malgré sa radicalité…

 

CLAIRE DENIS, S'EN FOUT LES MŒURS

Alors qu’Hollywood la courtise régulièrement, ses films sont encore assez peu montrés en France. Formée auprès de Wim Wenders et Jim Jarmusch, Claire Denis propose depuis 35 ans un cinéma subtil, intelligent, interprétable. Elle vient de remporter le Grand Prix du Festival de Cannes et l’Ours d’Argent à la Berlinale. À 76 ans, ni le conformisme, ni les paillettes des grandes cérémonies ne la contraignent à regarder le monde comme il faudrait.

 

MARLENE MONTEIRO FREITAS

La chorégraphe Marlene Monteiro Freitas impose une esthétique extrême, reconnaissable entre mille. Pour comprendre d’où cette intensité a bien pu germer, il faut remonter le fil de sa vie et s’immerger dans le carnaval de sa ville natale, Mindelo, au Cap-Vert.

 

SORTIR DU XXe SIÈCLE AVEC VINCENT BERTHELIER

Tout le monde pense que Céline a du style et Gallimard fait sonner le tiroir-caisse. Le
chercheur Vincent Berthelier montre que l’articulation, souvent réactivée, entre style littéraire et idéologie réactionnaire est un mythe entretenu par l’extrême droite. Petite mise au point.

  

APRÈS LA NATURE, AVEC VIRGINIE MARIS

Alors que les pensées de l’écologie s’attachent à démonter l’opposition nature / culture, la chercheuse Virginie Maris veut rétablir la frontière entre le « sauvage » et le « civilisé ». Il faut sauver la part sauvage du monde : celle qui fait autant rêver les enfants qu’elle effraie les plus grands.

 

ALBERT SERRA

Tourné à Tahiti en plein confinement, Pacifiction est une fresque décalée et paranoïaque, avec en toile de fond la reprise des essais nucléaires de l’État français en Polynésie. Le nouveau film d’Albert Serra respire l’excentricité à chaque plan. Conversation avec le maestro catalan.

 

REPORTAGES

CACHE-CACHE AVEC LES TALIBANS 

Des mariages sans musique, des magasins d’instruments reconvertis en épiceries, des salles de cinéma fantômes : depuis le retour au pouvoir des talibans, il y a un an, la culture joue au roi du silence. Sous la menace permanente de la police des mœurs, Djs, rappeurs, tatoueurs et autres artistes font le choix de la clandestinité pour survivre.

 

FULL METAL JACKASS

Ils rêvent d’un monde sans sécu, d’un monde plein d’écus, dans lequel se bastonner librement comme en Ukraine. Ils adorent les anachronismes. Qu’ils soient mordus de Game of Thrones, vétérans de MMA ou anciens de Génération identitaire, les tournoyeurs de béhourd s’immiscent depuis quelques années dans les fêtes médiévales des villes et villages de France.

 

LE POLAR SANS CHICHIS

Vilain petit canard du monde livre, le polar est aussi l’objet du « plus grand festival littéraire du monde » : à Gijón, en Espagne, la Semana Negra fait vivre le genre sur fond de fête foraine et d’antifascisme. Des romans policiers qui détestent la police : un scénario original imaginé par l’écrivain mexicain Paco Ignacio Taibo II.

 

JURA, CADASTROPHE NATURELLE

Dans le Jura, le dérèglement climatique modifie les terroirs et le prix du foncier grimpe sous la pression de deux produits-stars : le vieux Comté et le vin non-soufré. Les spéculateurs et les Appellations d’Origine Contrôlée, incapables de s’adapter aux nouvelles pratiques viticoles, alimentent la folie des grandeurs.


LARS VILKS, LE DIABLE DE SUÈDE 

En Suède, il y a les Suédois... et puis les Ladoniens. L'objectif de leur micro-nation autoproclamée : défendre deux sculptures construites illégalement, dans une zone protégée par l’artiste le plus controversé du pays, Lars Vilks. Depuis sa mort en octobre dernier, ils luttent pour le maintien de Nimis et Arx, délaissées par les services publics malgré l’énorme flux de touristes qui les visitent chaque année.

 

ANALYSE

SUR UN RYTHME NON-BINAIRE 

Se faire hurler dessus ou être taxé.e de « femme à barbe » : une transition de genre expose à tous types de violences, de l’agression la plus crasse à l’instrumentalisation la plus perverse. Si les milieux de la danse et de la performance semblent plus enclins à déstabiliser les normes et les archétypes, les artistes trans doivent encore se battre contre les étiquettes et les curiosités déplacées.

  

CHRONIQUES

CONTRÔLE FISCAL 

Dans les comptes d'un chanteur pop

CUT-UP NATION

Il fait trop chaud ? Il est temps de le dire

 

PORTFOLIOS 

Bertrand Cavalier

Mathilde Rossello Rochet

 

POÉSIE

Park Chae Dalle 

 

BANDE-DESSINÉE

Ma naissance par Stephen Vuillemin


AGENDA